Home

Partout en Europe, l’industrie de la construction constitue l’un des plus larges secteurs de chaque économie nationale, instruisant un fort potentiel d’emplois ainsi qu’un turn-over annuel supérieur à 900 billions d’euros. La nature de cette industrie conserve de grands risques ; plus de mille employés meurent chaque année et plus de 800.00 sont blessés, gravement souvent.

Deadly construction superintendent in helmet

Pratiquement 600.000 ouvriers, par an, entrent en contact avec de l’amiante sur les chantiers ; presque la moitié des salariés du secteur présentent des troubles musculo-squelettiques (cou, dos et épaules), et il est fréquent qu’ils perdent de l’audition en raison de leur exposition répétée au bruit.

En accord avec les données de l’Organisation Internationale du Travail, 1.2 millions de personnes meurent en raison de maladies liées au travail et d’accidents industriels. En Pologne, environ 120  cas sont répertoriés chaque année, la majorité étant nouveaux dans cette industrie.  Cependant, durant le premier trimestre 2013, moins d’accidents que l’année précédente, ont été dénombrés sur les chantiers. Ceci démontre  que l’amélioration de la qualité en Santé et Sécurité au Travail est salutaire.

L’association polonaise des Employés de l’Industrie de la Construction (le coordinateur du projet SERIO), tout comme d’autres entreprises et autorités représentatives sont impliquées dans un panel d’activités visant à améliorer le status quo en Santé et Sécurité du secteur de la construction polonais.

www.porozumieniedlabezpieczenstwa.pl.

logo 1

Le projet SERIO s’adresse à tous les acteurs de l’industrie de la construction. Il a pour objet de promouvoir les standards liés à la Santé et la Sécurité au Travail au sein de l’ensemble du secteur de l’industrie et permettre la construction d’un environnement de travail plus sécurisé, prenant en compte les conditions d’une bonne santé et favorisant la production.

L’objet du projet SERIO est de montrer au plus grand nombre d’Européens les bonnes pratiques et expériences en Santé et Sécurité afin de créer une application multimédia de formation accessible et partagée par les ouvriers de la construction. Le consortium SERIO souhaite baser son travail sur la contribution des partenaires et l’amélioration des solutions en Santé et Sécurité offertes par dans les autres pays.

Ce projet a bénéficié du soutien de la Commission Européenne. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission Européenne ne peut pas être tenue responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues